Contacter Oniris Rennes par téléphone+33 299 36 46 06

Les horaires Oniris Rennesdu mardi au samedi de 14h à 19h

Carole RIVALIN

Est née en 1972

Elle vit et travaille à Saint Nazaire

Elle expose à la galerie Oniris depuis 2015

Carole RIVALIN

 

Le travail de Carole Rivalin s’articule autour du trait et de la ligne sur les notions d’espace, ici ces notions ne se confrontent pas mais elles s’organisent tel un dialogue. Entre le plan et le volume, entre la surface et la profondeur, entre le blanc et les couleurs, entre le vide et le plein…

« Je suis très attachée au fait de dessiner. […] Ce qui me touche et m’intéresse dans cette pratique, c’est la présence d’un rythme, un marquage du temps qui apparaît très fortement dans la répétition et la monotonie de certains gestes. »

Tout comme la couleur est intrinsèque au processus de création, il existe d’après Carole Rivalin une complémentarité entre le dessin et l’architecture qui les rend inséparables. La sculpture devient alors une sorte de dessin dans l’espace et le vide n’est alors jamais vraiment vide. Le vide est effectivement vu comme un silence et non pas comme une notion négative. Il amplifie l’image, la forme et la couleur. En confrontant le monde réel avec le monde artistique, l’objet se dématérialise. Bien que l’objet artistique porte sur ce quoi il renvoie, il est redéfini dans ses rapports aux spectateurs et dans le rapport au lieu dans lequel il évolue. Alors que l’œuvre prend la forme d’un discours et s’invite physiquement et mentalement au spectateur, celui-ci doit à son tour alors s’arrêter et prendre le temps de la regarder afin de constituer ce « moment particulier ». Le spectateur possède donc une place privilégiée. Sa vision, à chaque fois renouvelée, possède une valeur constructive et fait émerger la forme et le sens de l’œuvre. La série « Over the rainbow », du même nom que son catalogue édité en 2012, est composée de lignes de couleurs en arrière-plan sur lesquelles est superposé un cache. Le cache est un papier découpé, qui rappelle la sérigraphie, une technique qui a fait l’objet de son premier coup de cœur. Aussi hypnotiques que vibrantes, ses œuvres tendent vers un motif architectural de la couleur, elles se posent aussi bien sur un papier comme sur une fresque monumentale. Comme « voulant échapper au « désordre sans espoir » de ce monde pour un autre plein de couleurs ». Pendant son apprentissage à l’Ecole des Beaux-Arts de Rennes, Carole Rivalin a cultivé un lien spécial avec François Perrodin qui lui a transmis ses maîtres mots : « simplifier » et « aller à l’essentiel », son goût pour la non-figuration et les formes géométriques, ainsi que les questions d’espace : espace de la feuille, espace mental, espace architectural… Les notions de superposition et enfin la production en série sont venues à elle dans un même temps.

Lire la suite

Biographie

2014 : Jenn, Musée des Beaux Arts de Rennes

2012 : MBDT curators, Nantes

2009 : Tryptique, Chapelle Jeanne d’Arc, Thouars

2008 : Cat’s Eye, Centre Culturel Français, Kiel

2006 : La Divine comédie, Le Kiosque, Mayenne

2005 : Via, La vitrine, Paris

Collections publiques

2014 : Musée des Beaux-Arts de Rennes

2013 : Musée d’Arts et d’Histoire de Cholet

2010 : L’horloge chromatique, ou les couleurs du temps, Collège Sophie Germain (Pré-Gauchet), agence Tetrarc, 1% artistique, Nantes

Voir plus

Les oeuvres